Le frère GO Xavier Bertrand

26 mai 2020. Frère Bertrand s'amuse avec le Président.

20 septembre 2019. Xavier .°. "pense" à la présidentielle future

09 septembre 2018. Frère Bertrand est très inquiet ...

11 décembre 2017. Xavier migre à "gôche", suite aux 75% de Wauquiez
23 juin 2017. Frère Bertrand se la joue cool

13 décembre 2015. Nette victoire du front républicain Mendès-Mollet
11 décembre 2015. Le PS du Grand Nord se saborde officiellement pour permettre la victoire de frère Bertrand
05 juillet 2015. Frère Xavier va t'en guerre hard contre la Marine

L'Express mercredi 20 février 2008, mis à jour à 09:01
Exclusif Xavier Bertrand: "Oui, je suis franc-maçon" Propos recueillis par Christophe Barbier

Sollicité par L'Express, le ministre du Travail, des relations sociales et de la solidarité, l'un des plus en vue du gouvernement, a accepté de jouer la transparence et d'expliciter les raisons de son engagement. Une première.

Pourquoi avez-vous intégré la franc- maçonnerie?

Je vous réponds parce que vous me posez la question et que je n'ai pas l'intention de me dérober. On ne peut mentir quand on est un responsable politique et qu'on représente les Français. De moi-même, je n'aurais pas pris l'initiative de parler, mais certains l'ont fait pour moi.

J'ai effectivement adhéré, en 1995, attiré par le travail sur soi et sur les idées des autres que permet la franc-maçonnerie. Cela a développé en moi le sens de l'écoute, j'en avais bien besoin, et on en a toujours besoin! Dès 2004, lors de mon entrée au gouvernement, j'ai souhaité me mettre en retrait.

Depuis, je n'ai plus participé à aucune réunion, n'intervenant que deux fois cette année-là comme conférencier. Etre ministre prime tout autre engagement, ce n'est pas qu'un problème de manque de temps.

Vous allez plancher, le 9 avril, devant la loge Intersection: de quoi parlerez-vous?

Comme de nombreux acteurs politiques et sociaux, je suis invité à prendre la parole ès qualités. Le thème n'a pas encore été définitivement arrêté.

En 1995, pourquoi avoir choisi le Grand Orient, plutôt classé à gauche?

Ce n'est pas un choix par hasard. Je viens de la droite et ma logique d'ouverture aux autres et à leurs idées m'a porté vers le Grand Orient. J'étais alors au RPR, on ne pourra pas dire que j'ai fait ce choix pour faciliter mon ascension politique, ou alors il aurait fallu que je devienne député socialiste...

Que vous a apporté la franc-maçonnerie?

Un espace de grande liberté de parole, de plus grand respect, où l'on donne davantage de sens aux choses. Cette tolérance m'a d'ailleurs permis de concilier mon appartenance avec mes convictions religieuses. La franc-maçonnerie, c'est aussi ce qu'on y apporte.

Avez-vous confié votre engagement à Nicolas Sarkozy?

Non.

Que pensez-vous de ses positions sur la laïcité?

Je ne souhaite pas vous dire plus que les raisons de mon engagement franc-maçon.

Pourquoi ne pas nier votre appartenance, comme vous le permet la tradition du secret?

Rien n'interdit de parler. En tout cas, cela ne m'a pas effleuré un instant l'esprit. Un ministre ne doit pas mentir. Sinon, son action publique perd toute crédibilité.

D'autres ministres du gouvernement Fillon sont-ils francs-maçons?

Je n'en sais rien et ne veux pas le savoir.

------

Régionales : pour Xavier Bertrand, Marine Le Pen y va «sans enthousiasme» http://www.leparisien.fr/politique/regionales-pour-xavier-bertrand-marine-le-pen-y-va-sans-enthousiasme-04-07-2015-4918775.php 04 Juil. 2015, 20h55 | MAJ : 04 Juil. 2015, 21h17

Candidat du parti Les Républicains dans la future grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie, l'ancien ministre Xavier Bertrand dénonce l’absence de programme économique et la démagogie de sa rivale FN dans une interview au «Parisien-Aujourd'hui» à paraître dimanche.

Ministre de Sarkozy, ex-patron de l’UMP, Xavier Bertrand mènera la liste de la droite et du centre dans la grande région Nord-Pas-de-Calais-Picardie pour les élections régionales.
Face à lui : Marine Le Pen. Dans une interview au «Parisien-Aujourd'hui», à paraître dimanche, il part bille en tête contre la présidente du Front national. Extraits :

Voilà Marine Le Pen candidate face à vous : la campagne commence vraiment ?  Xavier Bertrand : Quel suspense ! C’était un secret de polichinelle que la fille de Jean-Marie Le Pen serait candidate. Mais pour moi, cela ne change rien. Ce sera projet contre projet, si elle en a un. Le temps qu’elle a mis à se déclarer montre surtout qu’elle y va sans le moindre enthousiasme.

Pourquoi y va-t-elle alors ?

Elle a arrêté d’hésiter le jour où elle s’est aperçue qu’en tournant la page du père, celle de la nièce était en train de s’ouvrir. Elle ne pouvait pas laisser Marion Maréchal-Le Pen occuper le devant de la scène médiatique. C’est encore une fois, et comme toujours, une histoire de rivalité familiale.

Elle est tout de même favorite…Les derniers sondages le confirment. Pourquoi ? Parce qu’ici, il y a plus de difficultés qu’ailleurs. Et plus qu’ailleurs, le Parti socialiste est responsable de ce déclin, pour avoir géré pendant très longtemps la plupart des villes, des départements, et bien sûr le conseil régional. C’est sur les difficultés que vivent les habitants de cette région qu’a prospéré le Front national.

Marine Le Pen raille votre slogan, « Au travail », comme si vous estimiez que les habitants de cette région étaient des feignants… Moi, je suis pour le travail, elle, pour l’assistanat. C’est vrai que cela fait une sacrée différence. J’assume cette valeur travail. Pour ceux qui pensent qu’on peut s’en sortir, réussir, sans travailler, je ne suis en effet pas le bon candidat.

-----------

Sondage régionales : Xavier Bertrand donné gagnant face à Marine Le Pen Publié le 11/12/2015 Par Christophe Caron, Sébastien Leroy http://www.lavoixdunord.fr/politique/sondage-regionales-xavier-bertrand-donne-gagnant-face-ia228354b0n3212443

Un sondage BVA pour « La Voix du Nord » donne Xavier Bertrand (LR) vainqueur de son duel face à Marine Le Pen (FN), au second tour des régionales, dimanche. Le candidat semble bénéficier d’un report des voix de gauche qui s’est fortement accentué ces derniers jours… surtout au Parti socialiste.

Mine de rien, c’est à une spectaculaire inversion des tendances que nous sommes en train d’assister. Dans une enquête effectuée mercredi et jeudi par l’institut BVA sur le second tour des régionales dimanche, 53 % des électeurs sont enclins à donner leurs voix à Xavier Bertrand dans le duel qui l’oppose à Marine Le Pen (47 %).

-----------

Le candidat Les Républicains Xavier Bertrand, qui a obtenu 58,10 % des voix au second tour des élections régionales, a exprimé son soulagement d’avoir « stoppé la progression du Front national » dans la région Nord-Pas-de-Calais-Picardie.

Xavier Bertrand : « L’histoire retiendra que c’est ici que nous avons stoppé la progression du Front national » Le Monde.fr | 13.12.2015 à 20h30 • Mis à jour le 13.12.2015 à 21h51 http://www.lemonde.fr/elections-regionales-2015/video/2015/12/13/xavier-bertrand-l-histoire-retiendra-que-c-est-ici-que-nous-avons-stoppe-la-progression-du-front-national_4830980_4640869.html#iMuL75DIbmBd7orG.99

-----------

Vers Première Page